Articles

30 Juil 2019

Pour mieux comprendre la maladie de Parkinson

Maladie de Parkinson : définition, symptômes, causes, évolutions et traitements

Le saviez-vous ? La maladie de Parkinson tire son nom du médecin britannique James Parkinson. Ce dernier est le premier à décrire avec précision cette affection alors méconnue du plus grand nombre. Cependant, ce n’est pas lui qui donnera son nom à cette maladie puisqu’il l’appellera « Shaking Palsy » soit « Paralysie Agitante ».

James Parkinson meurt en 1824 et c’est le neurologue français Jean-Martin Charcot, qui par hommage, renommera cette maladie à la fin du 19ème siècle.

Quelques chiffres à propos de la maladie de Parkinson

Dans le monde la maladie de Parkinson touche plus de 6,3 millions de personnes. En France, c’est 8000 nouveaux cas qui sont déclarés chaque année et selon les chiffres la maladie est responsable de plus de 3000 décès par an.

Cette affection peut survenir à tout âge, mais dans la majorité des cas les premiers symptômes apparaissent entre 60 et 70 ans.        

Elle touche plus particulièrement les hommes et est considérée comme la 2ème cause de handicap moteur après les accidents cérébraux. Elle est également la 2ème maladie neurodégénérative la plus fréquente.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ? Définition

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative et chronique qui évolue lentement et par un processus progressif. Elle entraîne une dégénérescence de neurones particuliers qui sont les neurones dopaminergiques.

Cette affection est difficile à détecter précocement c’est pour cela qu’elle est considérée comme trompeuse, en effet avant même que les premiers symptômes de la maladie n’apparaissent, plus de la moitié des neurones dopaminergiques a progressivement disparu.

La dopamine est un neurotransmetteur du système nerveux, cette molécule biochimique intervient notamment au niveau des neurones responsables du contrôle des mouvements du corps. C’est la raison pour laquelle la maladie de Parkinson se manifeste avec des troubles du mouvement.

Quels sont les symptômes et les causes de la maladie ?

La maladie de Parkinson reste bien mystérieuse, les causes de la maladie restent incertaines et on ne peut que soupçonner certains facteurs liés à cette pathologie.

Les principaux soupçons se portent sur deux facteurs bien distincts : la génétique et l’environnement.

En effet, la génétique semble jouer un rôle important, puisque les premiers symptômes de la maladie apparaissent aux alentours des 60 ans. Avec le vieillissement la maladie s’accentue pouvant obliger certaines personnes à utiliser un fauteuil roulant ou à rester alité.

Pour les personnes ayant moins de 50 ans, il est rare d’être atteint par la maladie de Parkinson. De même, il est relativement rare de voir des causes de la maladie liées à l’hérédité, bien que cela puisse arriver, les sujets sont alors très jeunes.

Dans une moindre mesure, il semblerait que l’environnement puisse être une cause de cette affection. Les métaux lourds ou encore les pesticides sont suspectés.

Concernant les symptômes, nous pouvons en retrouver trois principaux que sont : l’akinésie, l’hypertonie et les tremblements.

  • L’akinésie, se caractérise par une lenteur prononcée dans l’ensemble des mouvements de la personne y compris la marche qui devient trainante pouvant amener à une absence totale de mouvement.
  • L’hypertonie, est une rigidité excessive des muscles, en premier lieu des membres inférieurs et des muscles du cou. Ce symptôme entraine généralement une posture voutée et les personnes atteintes ont généralement des courbatures prononcées, voire des douleurs.
  • Les tremblements : bien que ce symptôme soit le plus connu, il n’est pas systématique et préserve 30% des personnes touchées par la maladie de Parkinson. Les tremblements peuvent surgir par intermittence et touche en particulier les membres supérieurs de manière progressive.

Comment diagnostiquer cette affection ?

Nous l’avons vu, la maladie de Parkinson est insidieuse et lorsqu’on découvre la maladie chez une personne, elle est déjà à un stade avancé. Le diagnostic est généralement tardif, pas si simple et nécessite une véritable expertise.

Aujourd’hui il n’existe pas de tests sanguins capables de diagnostiquer cette affection. Les examens d’imagerie peuvent être utilisés au cas par cas, mais leurs nécessités ne sont pas avérées et la pathologie est déjà présente.

Dans le domaine de la santé connectée des solutions sont également envisagées pour diagnostiquer et essayer de prévenir au mieux cette maladie. C’est à cette occasion que vous pourrez retrouver KYomed INNOV au salon international sur la maladie de Parkinson et des troubles du mouvement du 22 au 26 septembre à Nice. En effet, avec l’un de nos partenaires, nous vous présenterons une solution qui pourrait détecter précocement des signes avant-coureurs de la maladie.

Quelles sont les évolutions de la maladie et les traitements possibles ?

La maladie de Parkinson est une maladie progressive, elle évolue et selon l’Inserm elle possède 5 stades :

  • Le premier, l’apparition de premiers signes qui n’affectent pas la vie courante
  • Le second stade ce sont des signes qui entrainent une gêne
  • Le troisième stade, des complications peuvent modifier la posture sans pour autant atteindre l’autonomie de la personne
  • Le quatrième stade limite l’autonomie et entraine des handicaps sévères. La personne peut toujours se mouvoir.
  • Le cinquième stade la personne perd son autonomie et est obligée d’utiliser un fauteuil roulant ou d’être alitée.

Cependant, il n’existe pas de traitements pour guérir la maladie. Aujourd’hui il y a seulement des traitements capables de limiter les actions de la pathologie en compensant le déficit de dopamine.

Parmi ces traitements certains sont de l’ordre médicamenteux parmi lesquels des effets secondaires peuvent survenir, il y a également des traitements chirurgicaux qui consistent en une stimulation cérébrale profonde et des solutions de rééducation peuvent être envisagées afin de soulager les malades et de contenir la maladie de Parkinson.

En complément de cet article, nous vous invitons à lire les sources ci-dessous et vous pouvez également regarder cette vidéo qui va plus loin dans les explications :

Sources :
Medtronic
ICM
Inserm
LeFigaro Santé
Passeport Santé

You are Project leader

Vous êtes chef de projet

L’innovation en santé et la médecine personnalisée sont nos expertises. Nous pouvons peut-être vous aider à accélérer le développement de biomarqueurs, de dispositifs médicaux connectés ou de solutions de santé innovantes en apportant la bonne expertise au bon moment.

En savoir plus

You are volonteer

Vous êtes Volontaire

Vous êtes citoyen, patient, aidant ou professionnel de santé et vous souhaitez redéfinir avec nous l’avenir des soins de santé ? KYomed INNOV vous accueille et vous estime en tant que partenaire à part entière dans le processus d’innovation en santé. En savoir plus sur nous et rejoindre notre communauté.

En savoir plus

Chargement